«Sönd wöllkomm» - bienvenue!

Ceux qui arpentent les chemins de la région d’Appenzell finissent tôt ou tard par admirer l’Alpstein. Source d’émotions, Appenzell en renvoie plus d’un à une authenticité perdue. 

La vie en alpage et l’artisanat imprègnent encore le quotidien dans la région d’Appenzell de nos jours. Les coutumes et les traditions sont profondément ancrées dans la population et sont transmises avec fierté de génération en génération.

La région, où une bénédiction d’alpage est invoquée chaque soir pour prémunir les hommes et les animaux du malheur, est le berceau d’une histoire pour les uns, d’un secret pour les autres.

bild1bild2bild-mobile

Des coutumes vivaces

Dans la région d’Appenzell, les coutumes ne sont synonymes ni de nostalgie ni de spectacle touristique. Ici, les traditions appartiennent au quotidien. En font partie l’ascension alpine en costume d’armailli tout comme l’artisanat traditionnel et le «Stobete», la fête des armaillis sur fond de musique à cordes, la «Streichmusik».

1 / 5

La forme originelle de la démocratie

A Appenzell, les affaires politiques et les élections se règlent encore à main levée. Le dernier dimanche d’avril, environ 3000 électeurs se réunissent à l’assemblée des citoyens. Le canton de Glaris est le seul autre endroit du pays à en faire de même.

2 / 5

L’Alpstein

Le massif de l’Alpstein est connu pour le Säntis, sa montagne locale, ses lacs de montagne cristallins, ses sentiers de randonnées paradisiaques et son incroyable densité d’auberges de montagne. Le Restaurant Äscher-Wildkirchli est mondialement réputé, notamment grâce à l’étiquette de l’Appenzeller Alpenbitter.

3 / 5

«De Bless»

Les conditions rudes en montagne ont forgé le caractère du bouvier d’Appenzell, appelé ici «Bless». Il est résistant aux intempéries, peu sujet aux maladies, facile à nourrir et très adaptable.

4 / 5

Artisanat traditionnel

L’artisanat traditionnel tel que celui pratiqué par les tonneliers, qui fabriquent et sculptent notamment des récipients en bois pour la production laitière et fromagère, est issu de cette ruralité alpine. Les selliers alpins ne sont pas non plus en reste, eux qui confectionnent les fameuses ceintures en peau de vache, les bretelles et les boucles d’oreilles.

5 / 5