Secret depuis 1902

42 herbes, fleurs, épices et racines confèrent à l’Appenzeller Alpenbitter son goût inimitable. Sa recette est un secret de famille bien gardé depuis 1902.

 

au shop

bild1bild2bild2bild-mobile

Pas à pas

Emil Ebneter, fondateur de l’entreprise, serait surpris: certes l’Appenzeller Alpenbitter est produit dans des quantités nettement plus importantes et avec des équipements à la pointe de la technologie, mais toujours selon sa recette transmise de génération en génération depuis plus d’un siècle.

Herbes

Le mélange des 42 herbes qui font l’Appenzeller Alpenbitter est tenu secret. A l’heure actuelle, plus d’un siècle plus tard, seuls deux membres de la famille du fondateur connaissent la recette. Les herbes, fleurs, épices et racines individuelles sont pesées avec précision. Ce sont elles qui confèrent en fin de compte à l’Appenzeller Alpenbitter son goût unique.

1 / 4

Macération

Différents mélanges d’herbes sont élaborés pour la macération. Les herbes sont associées les unes aux autres en fonction de leurs propriétés. Elles sont ensuite ajoutées à un mélange d’eau et d’alcool afin de faire ressortir leurs précieux composants. Il ne faut désormais plus qu’un ingrédient de plus: de la patience.

2 / 4

Mélange

Les différents macérats sont alors associés entre eux pour former l’Appenzeller Alpenbitter. Ils donnent naissance à la couleur sombre typique et au fameux goût amère. Ensuite, l’affinage et la filtration nécessitent beaucoup d’expérience et de doigté.

3 / 4

Mise en bouteille et vente

Quel que soit l’endroit sur terre où l’Appenzeller Alpenbitter sera dégusté, il est fabriqué et mis en bouteille à Appenzell avant d’entamer son périple: le plus court l’amène dans le magasin de la maison, le plus long à l’autre bout du monde.

4 / 4